SUSPENSION DES PRELEVEMENTS CARPIMKO ET URSSAF.

CARPIMKO : La CARPIMKO a annoncé suspendre les prélèvements de cotisations d’avril et mai,  sans aucune démarche à réaliser de votre part. Ils seront reportés en novembre et décembre.

URSSAF : Les prélèvements seront reportés sur les mois de novembre et décembre prochains.

De même, conformément aux annonces du Président de la République du 16 mars 2020, l’échéance mensuelle de l’URSSAF du 20 mars ne sera pas prélevée, le montant de cette échéance sera lissé sur les échéances à venir (avril à décembre).

En complément de cette mesure, vous pouvez solliciter :

  • l’octroi de délais de paiement, y compris par anticipation. Il n’y aura ni majoration de retard ni pénalité ;
  • un ajustement de votre échéancier de cotisations pour tenir compte d’ores et déjà d’une baisse de revenu, en réestimant le revenu sans attendre la déclaration annuelle ;
  • l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale des cotisations ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle.

 

CORONAVIRUS – COVID 19 : FERMETURE DES CABINETS A PARTIR DU 17.03.2020 A 12H (Communiqué du CNOMK).

A la suite des annonces du président de la République, et devant la nécessité absolue de contenir la propagation trop rapide de l’épidémie de Covid-19, le Conseil national de l’ordre en appelle au civisme et à la solidarité et demande aux kinésithérapeutes de fermer leurs cabinets à compter de mardi 17 mars 2020 12 heures.

Nous demandons également aux kinésithérapeutes de tout mettre en œuvre pour éviter les hospitalisations des plus fragiles en prenant en charge dans le respect strict des règles d’hygiène et à leur seul domicile, les patients vulnérables pour lesquels l’arrêt des soins risquerait d’entraîner une aggravation majeure, notamment ceux atteints de pathologies chroniques nécessitant de la kinésithérapie de désencombrement (par exemple mucoviscidose, dyskinésies ciliaires primitives, BPCO…) ainsi que les patients polyhandicapés et les personnes âgées dépendantes.

Ces visites à domiciles se feront conformément à l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19.

Les recommandations relatives aux gestes barrière doivent être appliquées scrupuleusement.

Exigez des masques de vos ARS pour dispenser ces soins et assurez-vous de disposer des conditions d’hygiène nécessaires pour vous protéger et protéger les patients.

Faites un transfert de ligne pour être joignable et répondre aux patients.

Ces dispositions sont valables jusqu’au 31 mars 2020. Le Conseil national de l’ordre reste en contact permanent avec les services du Ministère des Solidarités et de la Santé et vous tiendra informés de l’évolution de la situation.

Le site du Conseil national de l’ordre est mis à jour régulièrement ; nous vous invitons également à vous abonner à la newsletter de l’Ordre pour recevoir les nouvelles informations et précisions que nous publierons rapidement.

Bien conscients des difficultés financières auxquelles sont confrontés les kinésithérapeutes libéraux, nous préparons une note récapitulant l’ensemble des dispositifs d’aide prévus à ce jour par l’État pour faire face à cette situation.

 

ATTESTATION DE DEPLACEMENT DEROGATOIRE

Pour effectuer vos déplacement à domicile dans le cadre des recommandations du CNOMK (voir communiqué au dessus), vous devez vous munir de votre carte professionnelle du Conseil de l’Ordre, de votre carte d’identité ainsi que de l’attestation de déplacement dérogatoire à télécharger ici.

« Ne pas être syndiqué, c’est laisser d’autres décider à sa place…. »